Transfert à Kinshasa des détenus dans les enquêtes sur le trafic de munitions de guerre !

Transfert à Kinshasa des détenus dans les enquêtes sur le trafic de munitions de guerre !
Munitions retrouvés à Beni

Des nouvelles arrestations à Beni dans les enquêtes sur le trafic de munitions de guerre continuent de faire d’actualité en RDC.

Ce jeudi 25 mars, 13 personnes arrêtées à Beni dans les enquêtes sur le trafic de munitions de guerre ont été transférés à la prison de Ndolo à Kinshasa via Goma. Parmi ses détenus, 3 officiers supérieurs et 2 officiers subalternes de la FARDC et un conservateur de l’Iccn.

Selon des sources judiciaires et des propos recuillis par nos confrères de la Radio Okapi, il est reproché à cet officier supérieur de l'armée la négligence coupable dans la gestion du dépôt d'armement de la 32ème Brigade des FARDC basée à Mambango au Sud de Beni.

Lundi 15 mars, 82 caisses de munitions ont été saisies dans une maison d’un particulier en commune de Bungulu de Beni. Ces munitions sortiraient frauduleusement du dépôt d'armement de l’unité de la 32e Brigade des FARDC.

D’autres militaires avaient déjà été arrêtés, lundi 15 mars, toujours dans le cadre de cette affaire de vente et trafic présumé des munitions de guerre.

Le commandant compagnie transit de la 32ème Brigade des FARDC a été également placé en détention. C'est cet officier supérieur de l'armée qui avait facilité la fuite de la voiture 4X4 d'un civil qui transportait des munitions de Mambango jusqu'au quartier Kanzulinzuli de Beni.

Par Adjuvant KRIBIOS-KAUTA