Manifestation de la LUCHA réprimée par la police Congolaise à Goma

À Goma, ce jeudi 1er avril 2021, les militants de la LUCHA ont manifesté pour exiger la paix à Beni où les massacres ne cessent d'accroître.

Manifestation de la LUCHA réprimée par la police Congolaise à Goma
Militants de la LUCHA arrêtés par la police

À Goma, ce jeudi 1er avril 2021, les militants de la LUCHA ont manifesté pour exiger la paix à Beni où les massacres ne cessent d'accroître.
Cette manifestation organisée par le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) pour exiger la paix et le sécurité à Beni a été violemment réprimée par les éléments de la Police Nationale Congolaise basés au commissariat urbain de la ville touristique de la RDC.
Les militants étaient rassemblés au rond-point Rutshuru (Birere) en exposant des photos des victimes des massacres dans la région de Beni, au lendemain d'un nouveau carnage des rebelles djihadistes ADF qui a fait 23 morts la nuit dernière du 30 au 31 mars d'où la société civile locale a décrété 3 jours de deuil pour compatir avec les familles victimes de ces atrocités.
13 militants ont été arrêtés et interpellés lors de la répression de cette manifestation. Ils ont été détenus pendant quelques heures au cachot du commissariat urbain avant d'être transférés au commissariat provincial du Nord-Kivu.
À titre de rappel, il y a de cela 8 ans que les rebelles Adf tuent la population sur le sol du territoire de Beni en présence des forces armées de la RDC.
Par Adjuvant KRIBIOS-KAUTA